3 livres qui ont marqué les années 2010

Bien que nous soyons happés par le numérique, bon nombre de Français continuent à lire, soit via des liseuses soit de façon traditionnelles. Les auteurs ne baissent pas les bras et nous offrent des histoires fascinantes pour nous divertir. Retour sur 3 livres qui ont marqué les années 2010.

Blitzkrieg de Jean-Loup Adénor

Une histoire banale de deux jeunes qui voyagent à Amsterdam la tête enfumée dans les coffee shop, les péripéties d’un road trip à travers l’Europe… On pourrait conter cette histoire là. Mais on parle ici d’une Blietzkrieg. L’un entraîne l’autre dans une fuite en avant  dangereuse jusqu’à ce que la vérité éclate.

Ecrit par Jean-Loup Adénor né en 1991 à la Réunion, cette oeuvre est étonnante. L’auteur, après s’être rendu à Paris, se prend de passion pour les revolvers et les bidons d’essence qui sont parfois cachées à l’arrière des voitures américaines. Il rend alors vie aux impressions qui l’imprègnent.

Freedom de Jonathan Franzen

La vie d’une femme à qui tout réussi. Élève appliquée, Patty devient une femme accomplie. Après une carrière sportive brillante à l’université, elle se marie et devient maman. Au foyer, elle semble être appréciée de tous : famille, amis, voisins. Pourtant, elle n’est pas amoureuse de son mari. Il lui permet de vivre confortablement sans trop de tourments, jusq’au jour où elle tombe sous le charme de son meilleur ami. Cet amour va-t-il lui coûter cher ?

Jonathan Franzen est né en 1959. Écrivain américain, il suit le mouvement du réalisme hystérique. Principalement romancier, il écrit également des essais dans le recueil « Pourquoi s’en faire ? ». C’est en 2001 qui sa carrière a fortement décollé avec son roman Corrections.

L’amie prodigieuse d’Elena Ferrante

Lila et Elena vivent une amitié hors-norme. L’intrigue se place dans les années 1950, dans les quartiers pauvres de Naples. Les deux amies sont douées sur le plan scolaire. L’un décide de travailler avec son père dans son échoppe de cordonnier, l’autre continue ses études au collège puis au lycée. Séparées, la vie les réunira à plusieurs reprises.

D’auteur inconnu, cette oeuvre littéraire a su marquer les esprits. Le pseudonyme Elena Ferrante a été utilisé par le romancier ou la romancière pour publier son contenu. L’amie Prodigieuse est le premier tome d’une sage de quatre volumes publiés entre 2014 et 2018. Le succès tient davantage au magnétisme reliant les protagonistes que de la qualité d’écriture, bien que l’auteur(e) a su retranscrire les émotions d’une main de maître. En second plan de cette amitié indéfectible, on assiste à la lutte pour la liberté dans une Naples envoûtante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *