Comment soutenir sa librairie préférée pendant le confinement ?

Dans une interview donnée le 30 avril 2020, l’ancienne ministre de la Culture Françoise Nyssen a rappelé que l’un des secteurs les plus touchés par la crise économique à venir est celui de la culture. Les librairies ont déjà du mal à faire face à la concurrence des géants d’Internet en temps normal. La fermeture forcée risque de les pousser à la faillite. Heureusement, il est possible de les soutenir sans se déplacer.

Les librairies s’organisent pour continuer à vendre pendant le confinement

Le premier mois de confinement a été compliqué pour tout le monde. Les librairies ont été prises de court et elles n’ont pas pu réagir promptement. Cependant, depuis la moitié du mois d’avril, elles sont nombreuses à avoir partiellement rouvert. Elles proposent ainsi à leurs clients de commander leurs livres en ligne ou par mail et de venir les récupérer lors d’un rendez-vous personnalisé.

Une initiative qui permet aux libraires d’espérer que la reprise de l’activité le 11 mai ne sera pas suivie par une vague de faillites. Les propriétaires de librairies ont eu accès à certaines aides de l’État, mais ils ont été nombreux malgré tout à devoir se tourner vers un micro crédit pour survivre sans licencier.

Des plateformes de soutien pour les librairies

Heureusement, la solidarité s’organise. Les Français aiment lire et le marché est important sur le territoire. Résultat, des plateformes regroupant les librairies qui proposent des livraisons ou des retraits d’achat ont émergé depuis deux semaines. Une méthode indispensable pour faciliter la tâche aux particuliers qui ne peuvent pas sortir de chez eux, mais ne veulent pas pour autant donner leur argent à Amazon ou à la Fnac.

La plus grosse plateforme en ligne compte près de 1 000 librairies dans toute la France et certaines livrent directement à domicile. Il est également possible, pour soutenir les libraires, d’acheter des bons d’achat à dépenser après le confinement. C’est une excellente manière de leur éviter la faillite sans prendre de risque et en reportant simplement ses achats de livre.

Pourquoi certaines librairies ne sont-elles pas sur ces plateformes ?

Ces plateformes ne sont pas payantes et elles sont accessibles à toutes les librairies de France. Pourtant, elles sont nombreuses à ne pas y figurer. Cela peut être dû à différentes raisons. Vraisemblablement, la majorité des librairies n’ont pas les moyens logistiques de gérer des commandes en ligne ou par mail et encore moins des livraisons.

La mise en place de bons d’achat répond alors parfaitement à ce problème. Renseignez-vous donc sur le site Internet ou la page Facebook de votre librairie préférée pour vérifier qu’un système de ce genre n’a pas été mis en place de manière indépendante. Sinon, contactez votre libraire pour lui faire part de l’idée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *