Le livre-audio ne cesse de gagner du terrain

Le livre audio n’est pas une invention récente. Cependant, il fut créé afin de permettre aux aveugles, et autres personnes ayant des difficultés pour lire, d’accéder à la littérature. Aujourd’hui, différentes plateformes les rendent de plus en plus populaire. Nous assistons même à un changement, dans la manière de présenter l’histoire, qui nous retourne à un passé très lointain, là où elles n’étaient pas encore sous forme écrite.

Innovations dans le domaine de la technologie

La raison principale de la dématérialisation du livre est l’arrivée de nouvelles technologies sur le marché, permettant de raconter les histoires d’une manière entièrement différente. L’été dernier, le site harrypotterathome.com avait mis en ligne des sessions de lecture, présentées par des grandes stars, telles que l’actrice Dakota Fanning, le footballeur David Beckham et l’humoriste Stephen Fry. Ils ont lu, chacun à leur tour, des chapitres des livres d’Harry Potter, écrit par J.K. Rowling. Ces présentations orales avaient été, ensuite, mises à la disposition du public sur Spotify.

Cet été, nous assisterons à nouveau à une innovation dans le monde de la fiction, alors qu’une toute nouvelle histoire sera présentée, en direct, sur une plateforme vidéo. Deux personnages du conte « The Triality », raconteront à un public ayant réservé leurs places à l’avance, une version revue de la mythologie, en posant la simple question : « Et si ? » En partant du principe que la tradition orale a vu l’histoire se modifier au cours du temps, The Triality propose une toute nouvelle mouture, en version orale, et proposé en storytelling (un personnage qui raconte une histoire non-scriptée).

Le livre-audio : un des grands gagnants des confinements à répétition

À cours d’idée, certaines personnes ayant de la difficulté à lire, se sont tournés vers les livres audio, lors des confinements créés par la crise sanitaire. Cette lecture à voix haute, possède en effet un cachet complètement différent de celui de la version écrite et lue par un lecteur. Il y a un certain élément de séduction qui s’ajoute ; un moment intime qui se crée entre la personne qui écoute et celle qui raconte. Cette croissance se vérifie tout autant dans les chiffres. En effet, le plus grand éditeur de livres audio en France, et le pionnier du marché, Audiolab (du Groupe Hachette) a vu ses ventes croître d’un pourcentage à deux chiffres en seulement quelques années.

Au cours des confinements, certains titres ont littéralement explosé, avec des augmentations d’écoute de 20 % à 45 %. Les catégories de livres-audio les plus populaires durant cette période ont été les sciences humaines, la jeunesse et les classiques. Les meilleurs titres, tels que Le journal d’Anne Franck, ont vu leurs ventes se multiplier par 4. En ce qui concerne les autres livres, ayant connu une grande popularité, mentionnons Le seigneur des anneaux, ainsi que La méthode simple pour en finir avec la cigarette. Ce qui en dit long sur les problèmes des confinés…

Les podcasts

La popularité croissante des podcasts, aide aussi les livres-audio, dans leur montée en force. Des entreprises comme Spotify se spécialisent désormais dans les podcasts de grandes célébrités. Cela crée l’habitude d’écouter une voix sans image. Alors que les sites de productions audio-visuelles, tels que Netflix, ne cessent de s’accaparer du marché, il est intéressant de noter, que parfois les gens préfèrent recentrer leur attention sur l’histoire, et non sur les images qui l’entourent. Histoire à suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *