Livre broché ou livre relié : quelle différence ?

Quand parle-t-on de livre broché, et quelle est la différence avec un ouvrage relié ? Vous avez sans doute déjà dû vous poser cette question en commandant des livres en ligne, ou en demandant conseil en librairie. Vaut-il mieux prendre un livre broché ou relié ? Mais surtout, quelle est la différence entre ces formats ? Voici des définitions pour vous aider à y voir plus clair, et à faire votre choix.

Qu’est-ce qu’un livre broché ?

Un livre broché est, comme son nom l’indique, un livre assemblé par brochage ou collage et sans reliure, contrairement, par exemple, à un livre relié ou cartonné. Nous avons donc affaire à une couverture souple, comme on en trouve sur les livres les moins chers. Les livres de poche, par exemple, sont brochés.

Il existe plusieurs sortes de livres brochés. Le dos carré collé est le format le plus courant et le moins cher à produire. Les feuilles du livre sont imprimées, rassemblées puis collées à la couverture. Cela donne un aspect carré au dos du livre, d’où son nom. C’est le format des livres de poche classiques.

Le dos carré collé cousu se retrouve sur des livres d’une gamme un peu plus élevée, ou sur un ouvrage composé de cahiers par exemple. C’est-à-dire de groupements de pages, créés par une couture qui les relie. Tous les cahiers sont ensuite collés à la couverture afin de maintenir le tout ensemble.

Les livres brochés existent dans plusieurs formats. Si le livre de poche est le format le plus évident, on trouve des livres brochés de toutes les tailles et pour tous les publics. En plus des livres brochés de poche, il en existe donc en grand format, que ce soit de la littérature jeunesse ou pour adultes. La plupart des livres scolaires sont des livres brochés.

Qu’est-ce qu’un livre relié ?

On parle de livre relié lorsque les dos des différents cahiers sont cousus ensemble. Est ensuite ajoutée à cet ensemble une couverture rigide que l’on appelle la reliure. Le livre relié est plus solide, mais également plus cher.

Comme dans le cas des livres reliés, il existe différents types de fabrication. Étant donné le prix de ces livres, on trouve néanmoins davantage de recherche lors de la fabrication. La plupart du temps les livres reliés sont composés de cahiers cousus, qui peuvent être soit collés, soit détachés de la reliure, ce qui crée un creux au niveau du dos du livre lorsqu’on l’ouvre.

Si l’on trouve beaucoup de livres reliés au dos carré, la reliure rigide, elle, permet de créer d’autres formes, notamment des dos ronds. Sur un livre à dos rond, la couverture n’étant pas collée au dos du livre, cela forme un léger arrondi donnant un style particulier au livre.

Le livre relié est généralement considéré comme le format le plus luxueux du livre. On le trouve également sur différents types de contenus comme la bande dessinée, les albums et les comics, dont la plupart a une couverture cartonnée. C’est également souvent le format des livres de cuisine, que l’on trouve en pages glacées avec des photos. Ce que l’on appelle les « beaux livres » est aussi en format relié. Ce sont des livres qui coûtent assez cher, avec des pages épaisses, comme on peut en offrir ou en recevoir. C’est évidemment plus plaisant au niveau de l’esthétique et de la prise en main.

Quelles sont les différences entre les livres reliés et les livres brochés ?

La différence principale entre ces deux catégories se trouve, comme nous l’avons vu, au niveau de la couverture du livre. Le livre broché utilise une couverture plus souple. Il est plus simplement appelé « paperback » en anglais, ce qui signifie « dos en papier ». Le livre relié, lui, est assemblé avec une couverture plus solide, plus dure. Il est appelé « hardcover » en anglais, ce qui signifie « couverture rigide ».

La prise en main sera bien sûr différente et dépendra de l’appréciation de chacun. Un livre souple est plus simple à feuilleter au lit par exemple, tandis qu’un livre rigide avec des pages glacées sera plus agréable à regarder longuement pour ses belles illustrations. Malheureusement, c’est l’éditeur qui impose généralement le format qui lui semble le plus adapté, et il est rare de trouver des livres disponibles dans tous les formats, à part quelques best-sellers.

Qu’est-ce que la jaquette d’un livre ?

Un autre mot connu mais parfois peu clair, est le mot « jaquette ». Ce rabat est en fait le supplément de couverture qui se replie à l’intérieur du livre et que l’on retrouve au niveau de la page de garde. Il peut permettre d’ajouter des informations sur l’auteur, par exemple, ou d’illustrer l’intérieur du livre. On en trouve sur les deux formats que nous avons évoqués mais cela se fait surtout sur les livres reliés. On la retrouve souvent sur une couverture cartonnée simple, qui est recouverte de la vraie couverture imprimée, sur du papier plastifié la plupart du temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *